Régulier
  • 11,99$
  • Membre: 1199$
RÉSUMÉ: Survivante d’un féminicide, Geneviève Rioux écrit ce recueil de poésie comme une reprise de pouvoir et de liberté. Au fil des poèmes se construit une réflexion sur l’improbable répétition de la violence vécue de mère en fille en des lieux et des temps éloignés. La poète donne voix à la souffrance d’une famille, à celle des ami.es, des proches et des connaissances, toutes et tous victimes de ces violences. Survivaces invite à penser la réparation autrement, non par cet autre qui inflige la violence, mais par ces autres qui apaisent et accompagnent les survivantes. Une écriture rythmée, brève, organique, près du corps et du cœur et dont la justesse des images invoquées permettent aux lectrices et aux lecteurs de plonger à même cette quête de sens et de vérité. Un recueil comme une inspiration profonde, l’intime conviction de vivre à nouveau. L'AUTRICE: Née en 1992 à Rimouski, Geneviève est psychologue. Elle découvre la poésie dès l’enfance grâce à L’armoire des jours de Gilles Vigneault. Elle vit à Sherbrooke où elle poursuit sa passion pour l’écriture, la philosophie et des recherches en psychologie. Elle travaille au CIUSSS de l’Estrie. Victime d’une tentative d’agression sexuelle et de meurtre, Geneviève Rioux refuse d’être réduite au silence. Elle met en poésie son expérience à la fois douloureuse et salvatrice. EXTRAIT: Je veux vivre à tue-tête Tes dents serrées sifflent Je t’avais dit de pas crier Mais j’ai appris depuis 1999, la résistance On se défend De se fendre Violées De mère en fille Survivaces De fille en mère ******** Contrainte À rouvrir les plaies Ma mère voit Sans suture, visage poignardé Son enfant Dix-huit coups de couteau Percent ma chair Et son regard Sur ce qu’il en coûte d’être L’une parmi Nous **** Ma parole pour toutes Celles qu’on a tues Celles qu’on a tuées Avant-goût de métal Je me délie la langue Dominée, indomptable À qui la cage, à qui la cage?

À propos des auteurs

Rioux, Geneviève

Née en 1992 à Rimouski, Geneviève est psychologue. Elle découvre la poésie dès l’enfance grâce à L’armoire des jours de Gilles Vigneault. Elle vit à Sherbrooke où elle poursuit sa passion pour l’écriture, la philosophie et des recherches en psychologie. Elle travaille au CIUSSS de l’Estrie. Victime d’une tentative d’agression sexuelle et de meurtre, Geneviève Rioux refuse d’être réduite au silence. Elle met en poésie son expérience à la fois douloureuse et salvatrice.

Goudreault, David

David Goudreault est travailleur social, romancier et poète. Directeur artistique de la Grande Nuit de la Poésie de St-Venant, il a publié trois recueils de poésie aux Écrits des Forges et quatre romans aux Éditions Stanké. Le plus récent, Ta mort à moi, est finaliste au Prix France-Québec 2020. Premier Québécois à remporter la Coupe du monde de poésie en 2011, il a aussi reçu la médaille de l’Assemblée nationale en 2012, le Grand prix littéraire Archambault en 2016 et le Prix Lèvres Urbaines en 2017 pour sa contribution au rayonnement de la poésie québécoise. Son spectacle solo, Au bout de ta langue, s’est vu décerner quatre prix de la Bourse RIDEAU 2018.

Caractéristiques

    • ISBN
      9782897128500
    • Éditeur
      Mémoire d'encrier
    • Collection
      Poésie
    • Date de publication
      16 mai 2022
    • Format
      Epub
    • Protection
      Filigrane numérique
    • Catégories BISAC
      Poésie / Femmes Auteurs, Sciences Sociales / Abus sexuels et harcèlement, Poésie / Canadien / Général
    • Nombre de pages
      106
    • Langue
      Français